Dépendance : Trouvez la meilleure offre

prevoyance-deces

Gratuit et sans engagement

Devis en 2 min

Les meilleures offres

Comment définir la dépendance ?

La dépendance, également appelée perte d’autonomie, peut se définir comme la difficulté voire l’impossibilité pour une personne d’effectuer soi-même des actes de la vie quotidienne. La dépendance peut être partielle ou totale et peut avoir diverses origines : vieillissement, maladie, accident de la vie, etc. La personne en situation de dépendance a besoin d’une aide extérieure pour réaliser les actes de la vie quotidienne.

Les assureurs utilisent les critères de la grille AGGIR pour évaluer le niveau de perte d’autonomie de leurs futurs assurés. C’est un outil de référence national pour mesurer le degré de dépendance d’une personne âgée. Cette grille se base sur 10 critères relatifs à la perte d’autonomie physique et psychique d’une personne. C’est le médecin qui doit réaliser cette évaluation. 

La personne peut alors se situer parmi les 6 groupes iso-ressources qui composent la grille. Chaque GIR correspond à un niveau de dépendance, 1 étant le plus élevé et 6 le plus faible. 

  • Le niveau 1 correspond à une perte d’autonomie totale 
  • Le niveau 6 correspond à une autonomie parfaite

Grille AGGIR 

Qu’est-ce que l’assurance dépendance ?

Vous souhaitez vous protéger contre le risque de perte d’autonomie ? Vous voulez préserver l’autonomie de vos proches ? L’assurance dépendance est une protection sociale qui vous permet de protéger un proche ou vous-même contre le risque de dépendance. La garantie dépendance est non obligatoire, c’est vous qui choisissez de l’inclure ou non au moment où vous souscrivez votre contrat de prévoyance.

C’est une garantie qui est toujours incluse dans les contrats de prévoyance santé. Il s’agit souvent de la garantie principale des contrats d’assurance prévoyance. Si l’assuré devient dépendant, il perçoit la prestation prévue par le contrat. Le montant est soit versé sous forme de rente mensuelle ou sous forme de capital. En plus de la prestation versée, l’assuré bénéficie généralement d’une assistance et d’aides à domicile selon son niveau de dépendance.

Bon à savoir

Si vous ne perdez pas votre autonomie jusqu’à votre décès, les cotisations versées pour votre assurance prévoyance seront perdues. Comme pour les autres assurances, c’est le principe de mutualisation des risques. Les sommes versées profiteront aux autres assurés.

Pourquoi souscrire à un contrat d’assurance dépendance ?

Le risque de dépendance nous concerne tous, personne n’est à l’abri. En France, près d’1,5 millions de personnes sont en situation de dépendance. Les risques de perdre son autonomie sont nombreux : maladies dégénératives, accidents de la vie, cancers, accidents cardiovasculaires, etc. Anticiper une perte d’autonomie vous permet d’éviter de devoir faire face à des conséquences financières et psychologiques graves.

Les conséquences financières de la dépendance

La perte d’autonomie implique des coûts très élevés pour la personne concernée. Si la personne dépendante reste chez elle, une auxiliaire de vie lui coûtera en moyenne entre 1500 et 2000 euros par mois. Si elle se rend dans un établissement spécialisé (Ehpad), elle devra prévoir 2400 euros/ mois pour financer l’hébergement, les repas, l’auxiliaire de vie, etc.

Beaucoup de personnes n’ont pas les moyens de payer ces dépenses importantes. L’Etat offre des aides financières pour financer une partie des soins liés à la dépendance mais elles sont très insuffisantes. L’aide personnalisée d’autonomie (APA) financée par l’Etat ne permet pas de couvrir l’ensemble de vos dépenses. En moyenne, après avoir perçu l’APA, le reste à charge de la personne âgée dépendante est de 40%. Souscrire à un contrat de prévoyance vous permet d’avoir une rente mensuelle qui finance les frais médicaux et d’assistance qu’impliquent une perte d’autonomie.

Grâce à l’assurance dépendance, vous pouvez obtenir jusqu’à 3000 euros par mois pour couvrir l’ensemble de vos dépenses. Tout dépend du montant des cotisations versées et de l’âge de la personne assurée.

Les conséquences psychologies

Au-delà du coût financier qu’entraîne une situation de dépendance, c’est avant tout une souffrance morale et psychologique pour la personne dépendante. La perte d’autonomie tend à accroître l’isolement de la personne concernée. Une personne âgée dépendante se déplace de moins en moins et risque de d’isoler socialement ainsi qu’avec ses proches.
L’assurance dépendance vous permet de bénéficier du soutien moral d’une auxiliaire de vie. L’aide à domicile et les soins médicaux font partie des contrats d’assurance dépendance. La présence d’une personne vous permet d’avoir du contact humain au quotidien en plus du soutien de vos proches.

Bénéficiez de garanties adaptées à vos besoins

En fonction de votre niveau de dépendance vous pouvez choisir un contrat avec des garanties optionnelles qui correspondent à votre situation. Découvrez ci-dessous quelles sont les garanties offertes par les contrats d’assurance dépendance.L’assurance dépendance vous permet de bénéficier du soutien moral d’une auxiliaire de vie. L’aide à domicile et les soins médicaux font partie des contrats d’assurance dépendance. La présence d’une personne vous permet d’avoir du contact humain au quotidien en plus du soutien de vos proches.

Assurance prévoyance : quelles sont les garanties proposées ?

Les garanties principales d’une prévoyance santé

  • Dépendance partielle

Tous les contrats d’assurance perte d’autonomie doivent prévoir une garantie dépendance partielle. Comment les assureurs définissent le risque de perte d’autonomie partielle ? Ils se basent sur la grille AGGIR pour déterminer si la personne âgée est en situation de dépendance totale ou partielle. Une personne est considérée comme étant en situation de dépendance partielle si elle n’arrive pas à effectuer la majorité des actes de la vie quotidienne (AVG) : se lever, s’habiller, se déplacer, s’alimenter et faire sa toilette. Cette garantie coûte moins chère mais ne permet pas de couvrir le risque éventuel de dépendance totale. Les aides et les coûts liés à une perte d’autonomie totale ne seront donc pas compris dans votre contrat. C’est donc à vous de réfléchir en fonction de votre budget et de votre santé.

Dès lors que l’état de dépendance partielle sera reconnu par un médecin, vous pourrez bénéficier d’une rente mensuelle ou du versement d’un capital. Le montant de la rente sera égal à un pourcentage du montant prévu en cas de perte d’autonomie totale. Il dépend de l’âge de la personne concernée et du montant des cotisations versées.

  • Dépendance totale

La seconde garantie qui est prévue dans l’ensemble des contrats d’assurance dépendance est la garantie dépendance totale. En souscrivant cette garantie vous êtes sûr d’être couvert contre les conséquences financières provoquées par une perte d’autonomie totale. L’état de dépendance totale se définit par l’impossibilité pour la personne de réaliser les actes de la vie quotidienne. Le montant de la rente versée est alors égal à 100% du montant prévu dans le contrat.

Les garanties complémentaires d’une prévoyance santé

  • Les contrats d’assurance dépendance prévoient aussi des garanties optionnelles pour une protection optimale. Voici les différentes garanties qui sont présentes dans les contrats d’assurance perte d’autonomie : 

    • La garantie décès
    • L’assistance (aide-ménagère, soutien psychologique, portage des repas, toilette, etc.)
    • La garantie fracture
    • Le capital aménagement, également appelé le capital équipement. Il vous aide à rendre votre logement plus accessible

Assurance dépendance : quel contrat choisir ?

  • Vous souhaitez vous prémunir ou protéger un proche contre le risque de perte d’autonomie ? Pour cela, vous devez choisir un contrat d’assurance dépendance adapté à votre profil. Il existe deux types de contrats pour vous assurer en cas de dépendance : le contrat individuel et le contrat collectif.  C’est ce qu’on appelle la prévoyance individuelle et la prévoyance collective.

    • Le contrat individuel : le contrat est directement signé entre l’assuré et l’assureur
    • Le contrat collectif : c’est une entreprise ou une mutuelle qui souscrit le contrat, l’assuré est considéré comme un bénéficiaire et non plus comme un souscripteur

    Sur le fond il n’y a pas de différences majeures entre la prévoyance individuelle et la prévoyance collective. Les deux contrats de prévoyance vous permettent de vous prémunir contre les aléas de la vie (accidents, hospitalisation, maladie, décès, etc.) Les garanties proposées sont quasiment identiques, dans les deux cas vous pouvez opter pour la garantie dépendance. 

    Bon  à Savoir

    Si vous souhaitez renforcer votre protection, vous avez la possibilité de souscrire un contrat de prévoyance individuelle et un contrat de prévoyance collective.

    Si vous optez pour la prévoyance individuelle, vous pouvez choisir entre deux types de contrats pour bénéficier de la garantie dépendance : les contrats de prévoyance et l’assurance-vie. 

Les contrats de prévoyance 

La garantie dépendance est proposée dans l’ensemble des contrats d’assurance prévoyance. Si l’assuré perd son autonomie il perçoit une rente mensuelle pour le soutenir financièrement (aides à domicile, soins, etc.)

L’assurance-vie

Lors de la souscription à ce contrat d’épargne, vous avez la possibilité de choisir une garantie dépendance en plus du volet épargne. Comme vous le savez, le garantie principale d’une assurance vie est le décès. Si l’assuré devient dépendant avant son décès, une partie du capital constitué lui sera versé sous forme de rente. Le capital restant sera ensuite versé aux bénéficiaires au moment du décès de l’assuré. 

Qui assure le risque de dépendance ?

Vous vous demandez auprès de quelle entité vous pouvez souscrire un contrat d’assurance dépendance ? Les contrats perte d’autonomie peuvent être proposés par 3 catégories d’acteurs :

  • Les sociétés d’assurance (compagnies d’assurance, mutuelles d’assurance, bancassureurs)
  • Les mutuelles santé
  • Les institutions de prévoyance

Comment les assureurs évaluent le risque de dépendance ?

Les assureurs se fondent sur la grille AGGIR pour évaluer le risque de dépendance de la personne à assurer. C’est le score GIR de la personne âgée qui définit en grande partie les modalités du contrat. En fonction du chiffre GIR associé à la personne, l’assureur peut déterminer si elle doit bénéficier d’une garantie perte d’autonomie totale ou partielle. L’évaluation du degré de dépendance est effectuée par le médecin traitant de la personne âgée ou par un médecin que l’assureur choisi.

Comment bien choisir son contrat d’assurance dépendance ?

Afin de trouver un contrat parfaitement adapté à vos attentes et à votre budget, vous devez vérifier quelques points en amont :

  • Faites le point sur votre état de santé : nous sommes tous concernés par le risque de dépendance mais le risque n’est pas le même selon notre état de santé. Les assureurs accordent les garanties en se basant sur un questionnaire médical ou sur une déclaration de santé. Quels sont vos antécédents médicaux ? Si l’assureur considère que l’assuré a un risque de dépendance que la moyenne pour certaines garanties, il peut refuser de l’accorder ou demander une surprime.
  • Vérifiez que vous remplissez les conditions d’âge prévues par le contrat : tous les contrats d’assurance dépendance prévoient un âge limite pour la souscription. La majorité des assureurs fixent l’âge limite de souscription entre 74 et 77 ans.
  • Déterminez votre degré de “prévoyance” : chaque contrat propose des prestations différentes. Quels risques souhaitez-vous garantir ? Quel est votre budget ? Le choix des garanties assurance dépendance doit être un équilibre entre votre degré d’aversion au risque et votre budget. Prenez le temps de calculer le montant des cotisations que vous pouvez verser. Ensuite, regardez si cela vous permet de couvrir les risques de perte d’autonomie que vous avez anticipé.
  • Le niveau de rente mensuelle que vous souhaitez : lors de la souscription du contrat vous devrez choisir le montant des cotisations à verser. Ce dernier détermine le montant de la rente que vous percevez si vous devenez dépendant.
  • Regardez la nature du contrat : assurance dépendance ou contrat d’épargne ? N’oubliez pas que les contrats d’assurance dépendance sont à “fonds perdus”. Vous récupérez le montant du capital versé uniquement si vous vous trouvez en situation de dépendance.
  • Pensez au délai de carence : il s’agit de la période qui démarre à la date de souscription du contrat et pendant laquelle l’assuré n’est pas garanti en cas de dépendance. Regardez si le contrat prévoit un remboursement des cotisations versées si vous devenez dépendant pendant le délai de carence.

Quel est le coût d’un contrat d’assurance dépendance ?

Le coût d’une assurance dépendance est difficile à déterminer car il varie en fonction de nombreux critères. Toutefois, le coût d’une assurance perte d’autonomie reste très souvent raisonnable. Vous pouvez souscrire une assurance dépendance à partir de 20 euros/mois. Comptez au minimum 40 euros/mois pour les contrats avec les plus onéreux. Quels sont les critères qui font varier le montant des cotisations ?

  • Votre âge lors de la souscription du contrat
  • Votre état de santé : il est évalué par un questionnaire, par une déclaration de santé ou un examen
  • Le type de garanties choisies : dépendance totale ou partielle. De plus, le tarif augmentera si vous choisissez des prestations complémentaires (aides à domicile, capital aménagement, garantie fracture, etc.)

Pourquoi comparer les offres d’assurance dépendance ?

Choisir son assurance dépendance est une décision difficile à prendre car elle vous demande d’anticiper un risque futur. Dès lors, vous avez sans doute du mal à vous projeter et à déterminer les critères qui sont les plus importants et le budget vous souhaitez consacrer. Heureusement, les comparateurs de contrats de prévoyance vous permettent d’obtenir en quelques clics des offres adaptées à vos attentes et à votre budget. Vous avez rapidement un aperçu des différentes offres, ce qui vous permet de choisir le meilleur contrat en fonction des critères que vous avez choisi. Testez notre comparateur d’assurances dépendance :Choisir son assurance dépendance est une décision difficile à prendre car elle vous demande d’anticiper un risque futur. Dès lors, vous avez sans doute du mal à vous projeter et à déterminer les critères qui sont les plus importants et le budget vous souhaitez consacrer. Heureusement, les comparateurs de contrats de prévoyance vous permettent d’obtenir en quelques clics des offres adaptées à vos attentes et à votre budget. Vous avez rapidement un aperçu des différentes offres, ce qui vous permet de choisir le meilleur contrat en fonction des critères que vous avez choisi. Testez notre comparateur d’assurances dépendance :• Comparateur 100% et sans engagement• Devis sur-mesure en moins de 2 min• Des contrats adaptés à vos attentes et à votre budget

Vous cherchez une assurance dépendance adaptée à vos besoins et à votre budget ?

Vous souhaitez anticiper et éviter les dettes liées à une dépendance