Quels sont les différents frais liés à l’assurance vie ?

Souscrire à une assurance vie est un très bon investissement qui comporte peu de risques. Cependant, de nombreux frais sont demandés par les banques ou les assurances et il est parfois difficile de savoir à quoi ils correspondent. Nous allons tenter de vous l’expliquer dans cet article.
Que recherchez-vous ?

Assurance vie : qu’est-ce que c’est ?  

 

Une assurance vie est un contrat par lequel une assurance s’engage, en échange d’une prime, à verser une certaine somme à un bénéficiaire. Le montant de cette prime est défini selon le type de contrat. En effet, il en existe deux : 

 

L’assurance vie en cas de décès 

 

Pour ce contrat, le risque représente le décès de l’assuré. S’il décède avant l’échéance du contrat, le montant du capital sera viré à la personne désignée comme bénéficiaire. Cependant, le bénéficiaire ne peut être le souscripteur, c’est-à-dire l’assuré.  

 

L’assurance vie en cas de vie 

 

Dans le cas de cette assurance, si l’assuré est toujours en vie après l’échéance du contrat, il pourra recevoir son capital. Ici, le bénéficiaire peut être l’assuré ou bien une autre personne définie par ce dernier. Le risque qui est garantie avec ce contrat est donc la vie de l’assuré. 

 

Est-il possible de passer à côté des frais d’assurance vie ?  

 

L’assurance vie impose différents frais pour être mis en place. Vous vous en doutez, les assurances ne proposeraient pas ce service gratuitement. Vous ne pourrez pas passer à côté de ces derniers, mais les minimiser selon l’assurance chez laquelle vous aurez souscrit votre à contrat. N’hésitez pas à comparer les différentes offres  

 

Quels sont les différents frais liés à l’assurance vie ?  

 

Comme expliqué plus haut, les frais d’assurance vie ne peuvent être imputés, alors soyez informés des différents frais qui vous seront demandés :  

 

Les frais de gestion annuels  

 

Comme pour la plupart des services, les assurances vie imposent des frais de gestion qui seront annuels et proportionnels à ce que l’assuré aura versé, les intérêts et les gains générés. Le montant de ces frais dépendra du type de contrat (mono support ou multi support).  

Soyez vigilants, car les frais de gestion viendront minorer le rendement de votre assurance vie.  

 

Les frais d’entrée  

 

Les frais d’entrée peuvent être assimilés à des frais de dossier. Certaines banques ne demandent pas ces frais, mais ils sont tout de même présents dans un grand nombre d’assurances ou de banques. Ils peuvent être payés lors du premier apport de votre assurance lorsque vous aurez souscrit à votre assurance vie. Si votre apport est élevé, n’hésitez pas à négocier le montant de ce frais.  

 

Les frais de versement  

 

On vous demandera ensuite de payer des frais de versement. En effet, pour chaque apport, vous devrez verser des frais de versement proportionnels qui minoreront le montant réel du versement. Le montant de ce taux ne pourra aller au-delà de 5 % des apports sur une année.  

 

Les frais d’arbitrage  

 

Les frais d’arbitrage interviennent lorsque vous vendez des valeurs de votre actif ou que vous en achetez. Du moment que vous modifiez la répartition de vos actifs, vous réalisez un arbitrage qui vous sera facturé.  

Ce frais est représenté par un taux proportionnel à la transaction qui dépendra du type de contrat auquel vous aurez souscrit. Sachez que certaines banques peuvent offrir les frais d’arbitrage une fois par an, par exemple.  

 

Assurance vie et frais et succession  

 

L’assurance vie permet de transmettre un capital à une ou plusieurs personnes désignées à son décès. L’avantage ici est bien évidemment fiscal. En effet, grâce à l’assurance vie, les taxes soumises à la succession seront bien plus avantageuses pour les personnes bénéficiaires.  

 

Comment trouver une assurance vie avec moins de frais ? 

 

Souscrire à une assurance mono support 

 

Pour minimiser les frais, pensez premièrement à souscrire à une assurance vie mono support qui sera la formule la moins cher. Ici, vous n’investissez que sur un seul fond de placement qui est généralement un support en euros.  

Ce type d’assurance vie est le placement sans risque le plus rentable du marché. Contrairement au contrat multi support, ce contrat est parfait pour les personnes qui ne souhaitent pas prendre de risques. Les frais sont bien souvent amoindris et les chances de sortir gagnant du contrat sont très élevées.  

 

Souscrire à une assurance vie après 70 ans 

 

Logiquement, les assurances ou les banques prennent moins de risques avec un assuré de plus de 70 ans en matière d’assurance vie. Ainsi, après 70 ans, il est possible de bénéficier d’un abattement fiscal de 30 500 €. Si le bénéficiaire est le conjoint, il ne sera pas soumis à des droits de succession.  

Notez également que les intérêts et les plus-values générés par les versements qui seront effectués après 70 ans sont exonérées d’impôts. 

 

Quelle imposition pour l’assurance vie ?  

 

L’assurance vie jouit d’une imposition très avantageuse : les gains ne sont peu ou parfois même pas du tout taxés. Aussi, les capitaux après le décès sont exonérés de taxe la plupart du temps.  

 

Comparez les offres d’assurance vie  

 

Pour vous positionner sur la meilleure offre, n’hésitez pas à comparer ce que les banques ou les assurances proposent et optez pour celle qui correspond le mieux à vos besoins. Sur Comparer Changer, comparez parmi plus de 100 offres d’assurance vie et demandez des devis gratuitement en quelques clics.  

Comparez et demandez votre devis

Nos guides

Banque en ligne :  faut-il opter pour ces néo-banques ?

Banque en ligne : faut-il opter pour ces néo-banques ?

3 Avantages des banques en ligne Faites des économies C’est l’avantage indéniable que mettent en avant la majorité des clients des banques en ligne. Savez-vous qu’en 2020 les français ont payé en moyenne 215 euros de frais bancaires ? Pendant ce...

lire plus