Reste à charge zéro : Fonctionnement, bénéfices, remboursement, définition

Reste à charge zéro : de quoi s’agit-il ?  C’est l’une des mesures fortes promise par Emmanuel Macron lors de la campagne électorale. Cette réforme de la santé va permettre aux français d’être remboursés à hauteur de 100% sur certains soins médicaux. Autrement dit, la mesure vise à supprimer le reste à charge qui est parfois conséquent et […]
Que recherchez-vous ?

Reste à charge zéro : de quoi s’agit-il ? 

C’est l’une des mesures fortes promise par Emmanuel Macron lors de la campagne électorale. Cette réforme de la santé va permettre aux français d’être remboursés à hauteur de 100% sur certains soins médicaux. Autrement dit, la mesure vise à supprimer le reste à charge qui est parfois conséquent et qui peut vous dissuader de vous faire soigner. Le remboursement intégral concerne certaines prestations et il sera effectué par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé. 

Reste à charge zéro : pourquoi une telle mesure ? 

Même si une grande partie des frais médicaux est remboursée par la Sécurité Sociale, le reste à charge peut parfois représenter une dépense lourde pour certains ménages. Les complémentaires santé vous permettent de réduire le reste à charge mais la somme restante à payer de votre poche peut être conséquente. De plus, votre contrat de mutuelle santé n’inclus pas forcément certains frais médicaux avec un reste à charge élevé. 

Votre fils ou votre fille a besoin de changer de lunettes ? Vous avez besoin d’aides auditives ? Mais vous pensez reporter les soins car le montant à payer est trop conséquent ? Vous êtes de nombreux français à délaisser des soins médicaux très importants à cause du coût financier. Le reste à charge conséquent pour certains soins (auditifs, dentaires ou encore optiques) dissuade chaque année des dizaines de milliers de français de se faire soigner. Tout l’objectif de la réforme 100% santé est de vous permette d’accéder à certains soins de santé sans vous préoccuper de la somme à payer. 

Reste à charge zéro : quels sont les remboursements concernés ?

La mesure concerne uniquement les domaines médicaux où le reste à charge est souvent élevé. Elle touche trois spécialités médicales : l’optique, les soins dentaires et les aides auditives. Mais certaines conditions sont nécessaires pour pouvoir bénéficier du reste à charge zéro. De plus, des plafonds ont été mis en place pour les remboursements, découvrez les conditions du remboursement et les différents plafonds pour les 3 spécialités : 

L’optique

La réforme 100% santé qui prévoit un reste à charge zéro ne s’applique que pour certains modèles de lunettes. Nous vous listons les 3 conditions nécessaires pour bénéficier du reste à charge zéro : 

– Vous pouvez profiter du reste à charge zéro sur une gamme de 17 montures et pour au moins 2 coloris.  

– Le montant des lunettes ne doit pas excéder 30 euros. 

– Quel que soit la correction dont vous avez besoin, vous avez le droit au RAC 0. Le reste à charge zéro s’applique pour les verres amincis, anti-reflets et anti-rayures 

Des plafonds sont fixés selon le type de correction et le type de verre, renseignez-vous auprès de votre opticien pour savoir si vous bénéficierez d’un remboursement intégral. 

Le dentaire  

Le reste à charge dentaire est une bonne nouvelle pour de nombreux français qui renoncent aux soins à cause du coût parfois très élevé. Près d’1 français sur 6 renonce à des soins dentaires à cause de raisons financières. Bien que le reste à charge zéro permet de rembourser intégralement certaines opérations, il ne s’applique pas à l’ensemble des soins dentaires. Quels sont les soins concernés ? 

– La réforme 100% santé comporte un large choix de prothèses dentaires adaptées selon le type de dent à soigner et leur localisation (visible ou non). Près de la moitié des prothèses dentaires seront intégralement remboursées 

– De plus, la réforme plafonne les prix des prothèses dentaires pour permettre aux français d’avoir un reste à charge le plus bas possible. 

L’auditif 

Savez-vous qu’en 2018, le reste à charge moyen pour des appareils auditifs était d’environ 1700 euros ! Avec la réforme 100% santé, la Sécurité Sociale remboursera intégralement cette somme colossale. Quel est le reste à charge zéro pour l’auditif ? 

– Une large gamme d’équipements d’une qualité équivalente à celle des modèles les plus chers est comprise dans la réforme 

– Des performances techniques et des options de confort : 12 canaux de réglages et au minimum 3 options (un système anti-acouphènes, une connectivité sans fil ou encore un réducteur du bruit du vent) 

– La base de remboursement de la Sécurité Sociale sera de 400 euros 

Comment bénéficier du reste à charge zéro ? 

Pour bénéficier du reste à charge il vous suffit simplement d’avoir souscrit un contrat auprès d’une complémentaire santé “responsable”. Autrement dit, votre mutuelle santé doit proposer le panier 100% santé, ce sont des contrats dits “responsables”. Ils permettent de rembourser au maximum les frais de santé de personnes aux revenus modestes. 

Quand pourra-t-on bénéficier du reste à charge zéro ? 

Depuis 2019, l’Etat et les acteurs de la santé dialoguent pour mettre en place la réforme 100% santé. La réforme a été approuvée et sera progressivement mise en place jusqu’en 2021. Quelles sont les différentes étapes ? 

  • Le 1er janvier 2020 : le RAC 0 s’appliquera pour les frais d’optique et pour les frais dentaires 
  • Au 1er janvier 2021 : le reste à charge zéro concernera également les soins auditifs. Vous pourrez bénéficier d’un remboursement intégral des soins médicaux pour l’auditif, le dentaire et l’optique. A conditions que vos dépenses de santé soient comprises dans les modalités du reste à charge zéro 

Le reste à charge zéro va-t-il provoquer une hausse des tarifs des mutuelles santé ? 

Avec la mise en place de la réforme 100% santé, les mutuelles santé vont prendre en charge plus de soins de santé. Par conséquent, les complémentaires santé vont certainement augmenter le montant des cotisations pour compenser la hausse des prises en charge.  

Actuellement, le remboursement de certains soins dentaires, optiques ou auditifs est peu élevé. Or, ce sont les complémentaires santé qui vont devoir rembourser la majeure partie pour que le reste à charge soit de zéro. Les professionnels sont unanimes pour dire que les tarifs vont augmenter. Ils prévoient une hausse d’environ 3% des tarifs en 2020. 

Notre site vous permet également de comparer les offres de nombreuses assurances : habitation, auto, moto, emprunteur, prévoyance, animaux. Vous avez uniquement à remplir le formulaire en quelques clics, nos comparateurs se chargent du reste. 

Nos guides

Quel est le taux d’une assurance pret immobilier ?

Quel est le taux d’une assurance pret immobilier ?

Contracter une assurance crédit immobilier représente une garantie en cas de problème de remboursement du prêt. Le coût de cette assurance peut représenter jusqu’à 30% du montant de votre emprunt. D’où l’importance de bien choisir votre assurance...

lire plus